Un partenariat s’est noué de longue date avec les entreprises du Val de Seine, c’est-à-dire celles qui sont implantées de Paris jusqu’à Mantes et Cergy puisque, bien que le lycée soit situé dans les Yvelines, il est limitrophe du Val d’Oise.

Ce partenariat a revêtu en presque 80 ans plusieurs formes :

Tout d’abord le placement des élèves


Dès sa création, qui remonte à 1932, notre établissement a eu le souci de former mais aussi de placer ses élèves (uniquement des filles, à l’époque).

Sa fondatrice, Lucienne ROULLEAU avait en effet, par expérience personnelle, été définitivement convaincue que les jeunes femmes modernes (nous étions dans les années 30 !) devaient acquérir leur indépendance financière vis-à-vis de leur époux et que cette indépendance passait par une feuille de paie, donc un emploi.La philosophie de l’Etablissement n’a pas changé sous la direction de sa petite fille : l’emploi reste l’objectif majeur que le lycée poursuit à travers et grâce à la préparation aux Baccalauréats professionnels Gestion-Administration d’une part et ARCU d’autre part. Pour cela, les relations avec les entreprises ont été soigneusement entretenues et étoffées au fil des décennies. A l’heure où beaucoup se méfient des liens que les PME/PMI essaient de tisser avec le monde éducatif, nous avons, nous, pleinement conscience et la ferme volonté d’être à la fois au service des jeunes et des entreprises.

Ensuite les stages en entreprise


Les périodes de formation en entreprise constituent l’atout majeur de nos bacheliers professionnels face à la concurrence exercée par les titulaires de bacs généraux et technologiques.

Les stages participent pleinement à l’acquisition de leur savoir-faire puisqu’ils courent sur 22 semaines réparties sur 3 ans, soit presque 25 % de la durée de leurs études. De plus ils leur permettent d’acquérir un peu de cette culture d’entreprise si prisée des employeurs.

Bien entendu, pour être productif, ce passage en entreprise doit être soigneusement préparé en amont par l’élaboration d’un projet de travail, en rapport étroit avec les tâches que se verra confiées l’étudiant au sein de l’entreprise, projet établi en commun par les 2 professeurs du pôle professionnel et validé par le tuteur.

D’où la nécessité d’un court passage en entreprise tôt dans l’année (février) pour vérifier avec le tuteur et sur le terrain la faisabilité du projet que le stage de fin d’année mettra en œuvre.

Enfin les formations pour adultes et les missions de recrutement


Les entreprises nous confient régulièrement en formation leurs personnels en poste ainsi que des missions de recrutement en personnel tertiaire (débutant ou confirmé) que nous effectuons gratuitement afin d’amorcer ou d’entretenir les bonnes relations qui nous permettront ensuite de placer nos étudiants.