L’entretien :


La présence du futur élève est indispensable à l’inscription car le dialogue qui s’engage avec lui permet de s’assurer de l’adhésion du jeune à la démarche que font ses parents en venant l’inscrire.

Il est évident qu’obliger un adolescent à s’insérer dans un lycée ou dans une voie professionnelle dont il ne veut pas, c’est courir à l’échec. Mais bien souvent, le jeune qu’on nous amène ne sait pas bien lui même ce qu’il veut, ce qu’il aime. Comment saurait-il si la comptabilité, le secrétariat, l’accueil et de la vente de services lui conviennent ? Il n’en a jamais fait !

C’est pourquoi une phase d’explication s’impose à l’entretien puis une phase d’expérimentation : la première année est un tronc commun, où tous les élèves font de la comptabilité, du secrétariat et de l’administration commerciale, de manière à choisir en connaissance de cause leur spécialité en deuxième année.

L’inscription :


La procédure est simple : à l’issue de l’entretien et après, s’il le souhaite, une période de réflexion (où la place est bloquée en attendant sa décision), le futur élève manifeste son adhésion au projet de formation qu’on lui a présenté en nous confirmant sa volonté de s’inscrire et en nous fournissant :

            ●  Ses 3 derniers bulletins scolaires
            ●  L’exeat de son établissement d’origine
            ●  La photocopie de son livret de famille

Toutefois, l’inscription ne devient définitive qu’après :

            ●  Signature du règlement intérieur
            ●  Présentation d’une attestation d’assurance (responsabilité civile)
            ●  Règlement des cotisations

La liste des livres et du matériel à se procurer pour la rentrée lui est alors fournie.